[Livrée] Commande n°27

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Livrée] Commande n°27

Message par Elana Lamedesang le Lun 12 Sep - 22:16

Bon de commande




Numéro de commande : 27

Client : Beric Karlson

Date : 12/09/36


Détails de la commande : Pistole améliorée et modifiable avec recharge rapide
-chargeur amélioré
-poignée
-Tir rapide
-Nez court
-Baillonnette rétractable
Assez légère, portée à la ceinture

Apparence : Couleur noir (ou marron foncé), une patte d'ours gravée sur la crosse, initiales B. K. gravée au dessus, crosse en bois, dorure sur la crosse, une lame gravée de chaque coté du canon



Ingénieurs en charge : Asthero Amhal

État de traitement : En cours Prête

Prix : 72 pièces d'argent et 50 de cuivre (payée)


Dernière édition par Elana Lamedesang le Lun 29 Mai - 11:56, édité 3 fois
avatar
Elana Lamedesang
Admin

Messages : 393
Date d'inscription : 24/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://allen-industries.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livrée] Commande n°27

Message par Asthero Amhal le Jeu 15 Sep - 0:24

Asthero s'était rapidement mis au boulot. Il avait fondé dans son atelier personnel à l'étage, et fait débuté les travaux avec une certaine passion. Comme à son habitude, il ne s'y était pas pris à deux fois, et avant terminé son travail après de longues heures de travail acharné.

La pistole était remarquable. On pouvait distinctement repérer le canon en ectofer très pur de la crosse en bois de chêne.
Le canon de l'arme était d'intérieur lisse, ce qui augmentait la portée du tir et sa vitesse. En lui-même, le canon était assez fin, l'acier qui le composait était si pur qu'il était d'un noir presque mate, et sur chacun de ses cotés, une fine épée gravée apparaissait.
Sur l'avant de la pistole se trouvait une bâillonnette rétractable, qui s'enfonçait ou non sous le canon, dans un espace tout juste réservé à rétracter la lame.
En remontant vers la crosse, un large barillet se présente, ce dernier ne permet pas de tirer six, mais bien neuf coups. Le principe de fonctionnement du barillet est simple et efficace ; le début de l'armement du chien dégage le verrou et entraine via l'élévateur le barillet d'une fraction de tour de façon à placer une chambre face au canon, puis en fin de mouvement engage le verrouillage du barillet garantissant l'alignement précis avec le canon, tout en tendant le ressort de chien. Un appui sur la détente dégage le bec de gâchette de l'encoche d'armé du chien, qui s'abat sur l'amorce. Ce système est simple, avec peu de pièces, donc fiable. Il existe toujours un cran de demi-armé permettant de faire pivoter librement le barillet pour le chargement. Ce cran est fragile et ne doit jamais servir de sécurité.
Quant à la crosse de l'arme, elle est faite d'un bois de chêne assez foncé des Foret d'Elwynn. Un bois solide et résistant au temp sur lequel est gravé une patte d'ours dorée. Un oeil expert noter aussi la présence des initiales B.K sous la crosse, dorées également.

Cette pistole tout à fait personnalisée par Béric Karlson possède des caractéristiques idéales pour le combat. L'arme est légère et permet de facilement se placer à la ceinture. La portée des coups est plus que correcte et sa précision l'est tout autant. Quant à la vitesse du tir, de part le canon lisse d'intérieur et le nez court de la pistole, on peut dire que Sire Karlson pourra tirer plus vite que sa propre ombre.
Le rechargement de l'arme se fait de façon simple et efficace, rapidement.
Les matériaux de qualités que composent l'arme témoignent de sa grande valeur. Les couleurs sombres et les dorures de l'arme mettent d'ailleurs en évidence son coté luxueux.

avatar
Asthero Amhal
Admin

Messages : 75
Date d'inscription : 12/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum